Nous répondons à toutes vos questions

Questions générales

Comment se déroule une séance d'ostéopathie adulte?


Une séance type se décompose en 4 étapes: 1. Anamnèse Discussion mettant en évidence les antécédents, la manière dont sont apparus les symptômes et les signes pouvant être associés tout en faisant connaissance avec la personne. 2. Observation Statique et en mouvement, l'observation permet de déterminer les zones en restrictions de mobilité (raideur, tension, blocage…) susceptibles d’altérer l’état de santé, celles subissant une contrainte (appui, pression…) et les différentes pathologies ostéo-articulaires pouvant exister (scoliose, jambe courte, thorax en entonnoir,…). 3. Tests cliniques et ostéopathiques Le diagnostic est complété par des tests cliniques ou palpatoires spécifiques. 4. Traitement Les mains de l’ostéopathe vont chercher, trouver et réharmoniser l’ensemble des structures perturbées dans leur mobilité. Le patient est généralement amené à se mettre en sous-vêtements et à s'allonger sur une table de soins pour cette étape.




Quand prendre rendez-vous?


Lors de maux-aigus et de douleurs chroniques mais aussi de manière préventive. N’hésitez pas à nous appeler pour nous en parler et savoir si l’ostéopathie est indiquée pour votre problématique.




A partir de quel âge peut-on suivre une séance d'ostéopathie?


L’ostéopathie est adaptée à tous les âges, le nourrisson, l’enfant, l’adulte comme la personne âgée. Nous choisissons la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge, de sa morphologie et de la zone du corps à corriger. Il n’ y a donc pas d’âge pour l’ostéopathie. La douceur de son approche en fait une méthode idéale pour tous.




Combien de séances d'ostéopathie faut-il prévoir?


Le nombre de séances varie selon l’histoire de la personne, le motif de consultation et l’ancienneté des symptômes. Pour un motif de consultation lié à une douleur aigüe, les symptômes peuvent disparaître en une ou deux séances. Pour certains troubles chroniques, un traitement sur le long terme permet de maintenir un bon état de santé. Le nombre et l’espacement des consultations se décident en accord avec le patient et selon l’évolution des symptômes.




Quelle est la durée d’une séance d'ostéopathie?


La durée moyenne d'une séance est de 45 minutes. Une séance avec un nourrisson peut être écourtée à 35 minutes.




Suis-je amené(e) à me déshabiller pendant la séance d'ostéopathie?


Le patient est généralement amené à se mettre en sous-vêtements et à s'allonger sur une table de soins. Si le patient n’est pas confortable avec cela, il peut alors prévoir des vêtements légers (idéalement short et t-shirt).




Tarification et remboursement


Chaque séance est facturée au prix de CHF 120.-. Les consultations se paient comptant en espèce ou par carte. Actuellement, notre système de paiement électronique n'accepte malheureusement pas les cartes PostFinance. Nos prestations sont partiellement remboursées par la plupart des assurances complémentaires, en particulier celles qui reconnaissent les thérapeutes agréés par l' ASCA, le RME, EGK, Visana et la FSO (Fédération Suisse des Ostéopathe). Nous vous remercions de bien vouloir vous acquitter des honoraires de traitement directement à la fin du rendez-vous. Vous recevrez ensuite une quittance que vous enverrez à votre assurance complémentaire afin d’être remboursé. Veuillez noter que toute consultation annulée moins de 24h à l'avance sera facturée




Quels sont les réactions possibles après le traitement?


Après le traitement, le corps a besoin de repos sans activité physique, afin qu’il puisse intégrer les nouvelles informations transmises. Il est possible d’avoir des réactions secondaires telles que de la fatigue, des courbatures ou une aggravation des douleurs. Les réactions peuvent durer 2 à 3 jours avec une amélioration ensuite. Dans tous les cas, il est recommandé de bien s’hydrater. Si les réactions vous inquiètent, n’hésitez pas à nous contacter.




Qu'est-ce que l'ostéopathie?


L’ostéopathie est une médecine manuelle de première intention qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. C’est à la fois une science, un art et une philosophie de soins de santé. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’auto-équilibrer et à s’auto-guérir. Elle nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes ainsi que son anatomie. Elle prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnel et psychologique. Elle aide chacun à gérer, de manière responsable et autonome, son “capital vie” pour un mieux-être au quotidien.




Quels sont les champs d'application de l'ostéopathie?


L’ostéopathie s’intéresse à tous les grands systèmes du corps : • le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, scolioses, pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires ; • le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques ; • le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppression ; • le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépato-biliaires, colites, constipation, ptôse d’organes, digestion difficile, gastrites, acidité gastrique ; • le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, douleurs liées à la mâchoire, céphalées, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites ; • le système uro-génital : prévention des infections urinaires à répétition, douleurs liées aux cycles, douleur du périnée, dysfonctionnement à la miction, et douleurs aux rapports ; • le système neuro-végétatif : états dépressifs, d’hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie ; • les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture ; La liste n’est pas exhaustive.





Ostéopathie obstétricale (femmes enceintes)

Quel sont les champs d'application de l'ostéopathie obstétricale (femmes enceintes)?


• Les douleurs musculo-squelettiques en tous genres : (douleurs vertébrales, costales, coccygiennes, sciatalgies, douleurs dans une fesse…) ; • Les tensions et douleurs ligamentaires ; • Correction de la posture et préparation en vue de l’accouchement ; • Le syndrome carpien (« fourmis dans les mains ») ; • Problème digestif dont les remontées acides et maux d’estomac, constipation, les nausées et vomissements ; • Amélioration de la capacité respiratoire ; • Amélioration du retour veineux en cas, par exemple, d’apparition de varices, hémorroïdes ou syndrome des jambes lourdes ; • Pour faire adopter à bébé une position plus confortable pour la maman (sensation de bébé « trop bas » ou sensation de bébé « bloqué en haut du ventre ») ; • Atténuation des contractions ; • Détente du périnée ; La liste n’est pas exhaustive et se complète avec celle des champs d'application généraux de l'adulte.




Dans quel cas, faut-il consulter un ostéopathe après l'accouchement?


Il est toujours profitable de consulter après l'accouchement, tant pour le corps de la maman que celui de l'enfant. L'indication est d'autant plus forte dans les cas de : • césarienne d’urgence ; • accouchement trop long (plus de 8h), ou trop rapide (moins de 2h) ; • naissance gémellaire ou plus ; • présentation par le siège, transverse ou par la face ; • utilisation de forceps ou ventouse ; • circulaire (cordon autour du cou) ; • prématurité ; La liste n’est pas exhaustive et se complète avec celle des adultes.




Pourquoi consulter un ostéopathe pendant la grossesse?


Une bonne préparation physique et psychologique pendant la grossesse permet de la vivre de façon harmonieuse et agréable. Durant neuf mois, les structures du corps sont mises à rudes épreuves : le squelette s’adapte, sous la contrainte hormonale, pour permettre au corps de supporter les modifications des volumes et se préparer en vue de l’accouchement, les ligaments deviennent plus souples et le poids augmente. L’équilibre du corps se trouve donc modifié et c’est alors que les douleurs ou gènes peuvent se manifester. Le thérapeute peut alors en quelques séances rétablir un équilibre musculo-squelettique faisant disparaître ou diminuer toutes les douleurs et assurant un confort pour la future maman. Le suivi ostéopathique est, aussi, un acte préventif qui permettra de préparer au mieux le corps de la future maman à l’accouchement : une bonne mobilité du bassin est nécessaire pour permettre l’engagement et la descente du bébé lors de l’accouchement. Il est à noter que même sans douleur particulière, nous conseillons à toute femme enceinte de consulter un ostéopathe pour permettre à son corps d’accepter au mieux ces nouvelles contraintes, pour améliorer son confort physique, préparer au mieux l’accouchement et assurer une remise en forme plus rapide après l’accouchement. En général un minimum de 3 consultations est proposé durant la grossesse : • une première au terme du 1er trimestre, • une seconde durant le 2ème trimestre, • une ultime visite durant le 9ème mois. Des séances supplémentaires peuvent être recommandées en cas de maux particuliers. Les manipulations sont douces et absolument sans danger pour maman et bébé. La séance dure 45 minutes.




Quel est le déroulement d'une séance d'ostéopathie obstétricale (durant la grossesse)?


Une séance obstétricale se déroule comme celle d’un adulte.





Ostéopathie pédiatrique (enfants et nourrissons)

Dans quel cas, faut-il consulter un ostéopathe avec un enfant ou un nourrisson?


- Plagiocéphalie (déformation du crâne) ; - Torticolis ; - Coliques ; - Régurgitations – reflux gastro-oesophagien ; - Constipation ; - Troubles de la déglutition ou de la succion ; - Otites à répétitions ; - Strabisme ; - Obstruction du canal lacrymal ; - Troubles du sommeil ; - Irritabilité, pleurs incessants ; - Troubles de la croissance ; - Troubles posturaux ; - Troubles orthodontiques ; - Enurésie ; - Déficit de mobilité ou asymétrie des mouvements (difficulté à l’habillage d’un membre, 4 pattes irréguliers, déséquilibre à la marche, …). La liste n’est pas exhaustive et se complète avec celle des adultes.




Comment se déroule une séance d'ostéopathie pédiatrique pour nourrisson ou enfant?


La séance avec un nourrisson ou un enfant se déroule plus au moins de la même manière qu'une séance avec un adulte. Tout d’abord, en tant qu’ostéopathe, nous nous intéressons à l’histoire de l’enfant, à son comportement et aux différents symptômes que peuvent décrire les parents. Pour le nourrisson, l’anamnèse se base notamment sur des questions liées à la grossesse de la mère, aux détails des conditions de l’accouchement ainsi qu'aux premiers jours de vie de l'enfant. La phase d’observation se fait principalement lors de l’anamnèse. Les parents sont ensuite invités à nous confier leur enfant quelques instants, afin de prendre contact et d’expliquer ce que nous allons faire. Puis commence la phase de diagnostic et de traitement. Nous commençons par des tests de mobilité du bassin et du crâne, ce qui nous donne des informations sur la mobilité globale de la colonne, de l’abdomen et du thorax. Le traitement découle directement de l’examen et se fait au fur et à mesure. Les mobilisations pratiquées sur les nourrissons et les enfants sont très douces. Elles se pratiquent par étirement ou mobilisation passive. Aucune manipulation "forcée" n'est faite. Malgré cette douceur, il arrive que l'enfant pleure car nos mains se posent là où les tensions sont présentes et l’enfant les ressent. Pour limiter les pleurs pendant l’examen, nous pouvons être amené à prendre votre bébé dans les bras. Parfois, il peut avoir besoin que ses parents le rassurent. Vous serez alors amenés à le prendre dans vos bras pendant les manipulations. Vous pourrez également lui donner le sein ou le biberon. Il est conseillé d’apporter une couche propre, un biberon (si besoin) et un objet réconfortant (tétine, doudou…). L’enfant est parfois épuisé à la fin de la séance.





 
 
 
 
 

Camille Jeannin-Demaurex et

Céline Ganivet

ostéopathes D.O. - CDS

 

Sur rendez-vous
du lundi au vendredi

Centre d'Ostéopathie du Prieuré

Le Prieuré 6a

1163 Etoy

© 2019 Centre d'Ostéopathie du Prieuré